La Visualisation méditative

Désirant commencer un nouveau chapitre sur la manière de soigner les maux des humains dans le futur, j’ai pensé que la meilleure introduction était un cours que je donnais il y a environ 4 ans et que j’avais intitulé LA VISUALISATION MEDITATIVE.

INTRODUCTION

La visualisation est la technique qui utilise notre mental pour la création d’image grâce à l’utilisation de notre 3éme œil.

C’est la puissance naturelle de notre imagination pour visualiser des images existantes dans notre quotidien, ou pour créer de nouvelles images (tel les peintres, les photographes, etc.…).

L’énergie créatrice de notre Univers sollicite constamment notre cerveau, notre 3éme Œil, notre chakra coronal ; que nous soyons conscient ou non.

Dans nos vies antérieures nous avons utilisé ce pouvoir de visualisation consciemment pour certains travaux, tel l’envoi d’ondes négatives ou positives  vers nos ennemis ou nos amis. Nous l’avons également utilisé pour déplacer notre conscience et nos pouvoirs vers certains endroits de l’Univers.

Cette puissance créatrice qu’est la visualisation peut être utilisée pour notre évolution personnelle, pour la protection de nos proches dans les moments difficiles (maladies, cataclysme, accident, etc.…). Nous pourrons également dans un avenir très proche l’utiliser pour la protection de certains endroits de la terre, et surtout pour la création de notre monde à venir.

MECANISMES DE LA VISUALISATION

Notre Univers physique n’est en réalité pas seulement constitué de « matière » ; son composant fondamental est l’énergie universelle créatrice de toute chose.

C’est seulement à notre niveau physique que les choses nous apparaissent solides et se distinctes les unes des autres.

D’un point de vue physique, nous sommes tous énergie, en nous comme autour de nous, tout est énergie.

Nous sommes tous partie intégrante d’un grand champ d’énergie. Les objets autour de nous ne sont en faites que des formes différentes de cette énergie.

Cette énergie vibre à des vitesses et à des taux différents selon les objets, les humains, les pensées.

La pensée est une énergie subtile et légère, elle est donc capable selon la densité à laquelle elle est produite et selon le taux vibratoire de celle ou celui qui le produit de modifier le cours des choses et donc de modifier la matière. Même les pierres peuvent être modifié par l’eau ou l’air qui sont des énergies plus légères.

Tous les aspects de l’énergie sont en interaction les uns avec les autres et s’influencent mutuellement.

L’ENERGIE EST MAGNETIQUE

Une des lois de l’énergie est la suivante :

Une énergie d’une qualité, d’un taux et d’une vibration particulière tend à attirer l’énergie de même qualité et de même vibration.

Les pensées et les sentiments possèdent leur propre énergie magnétique attirant l’énergie d’une nature identique.

La même pensée positive ou négative produite souvent, selon le taux vibratoire de la personne, à un effet dans la matière.

APPLICATION DE LA VISUALISATION

Le processus de modification ne se produit pas de façon superficielle, sur la seule base d’une pensée : il implique l’exploration, la découverte et la modification de nos attitudes les plus fondamentales envers l’énergie.

C’est pourquoi apprendre à visualiser débouche sur notre propre croissance et notre évolution.

Au cours de visualisations, nous pouvons découvrir les domaines dans lesquels nous nous limitons parce nos peurs et notre négativité nous ferment la porte à notre propre conscience.

Une fois que nous avons perçus nos limites, la visualisation peut nous permettre de les éliminées et de poursuivre notre évolution.

Il est important de vous détendre profondément lors de vos visualisations.

Lorsque votre corps et votre esprit sont bien relaxés, vos ondes cérébrales se ralentissent. Ce niveau plus profond et plus lent est appelé niveau alpha (notre état de conscience actif est le niveau bêta).

Le niveau Alpha est nettement plus efficace pour créer des modifications dans le monde objectif.

Plus vous faites des visualisations en état alpha et plus vous créez votre monde dans lequel vous vivez.

Plus vous faites des visualisations en état alpha et plus vous ouvrez votre conscience, et plus vous évoluer.

Le meilleur moment de la journée pour vos méditations est le soir.

Vous pouvez également prendre quelques minutes de pose dans la journée pour retrouver l’état alpha. Avant chaque grande décision prendre un temps de méditation et visualisez le résultat éventuel de cette décision. Grâce à ces techniques vous pouvez non seulement modifier votre vie mais aussi l’améliorer d’une façon évidente. Même dans le monde de la matière, dans votre travail de chaque jour vous pouvez pendant quelques instant vous mettre en état alpha.

COMMENT VISUALISER

Pour certains, l’imagination produit des images très claires, pour les autres ils ont l’impression de ne pas voir.

Nous utilisons tous notre imagination.

Pour vous le prouver visualisez l’exercice suivant :

Fermez les yeux et détendez-vous profondément.

Pensez à un endroit familier, rappelez-vous certains détails : la couleur ambiante, la disposition du mobilier.

Imaginez que vous marchez dans cette pièce, que vous vous asseyez sur une chaise ou que vous vous allongez sur un canapé ou sur le lit.

Maintenant remémorez-vous une expérience agréable que vous avez vécue impliquant des sensations physiques plaisantes ; (exemple : savourer un mets délicieux, se faire masser, marcher en forêt ou faire l’amour). Revivez l’expérience avec autant de plaisir que possible.

Ensuite, imaginez un endroit idyllique (dans une forêt, au bord d’une rivière, sur une plage, à la montagne ou assis sur un nuage), créez le selon votre désir et dans les moindres détails. Imaginez les sons et les odeurs.

Remémorez-vous cet endroit chaque fois que vous voulez vous évader.

Problèmes particuliers.

Si une personne a complètement bloqué sa capacité à visualiser, cela provient probablement d’une peur ou d’un traumatisme, la personne peut le faire disparaître si elle le désire vraiment.

Dans la plupart des cas, une personne bloque ses facultés de visualisation par peur de ce qu’elle peut rencontrer en regardant en elle-même (certains de mes amis s’endorment pendant les méditations pour éviter la confrontation avec eux-mêmes).

En vérité il n’y à rien en nous qui puisse nous choquer, nous avons seulement peur de nos propres sentiments.

Nos peurs proviennent de ce que nous n’osons pas affronter. Une fois que nous avons décidé de bien nous regarder en face, et d’aimer qui nous sommes, nous ôtons tous pouvoir à nos peurs.

ETAPES FONDAMENTALES POUR UNE VISUALISATION EFFICACE.

Fixez-vous un but.

Choisissez l’objectif que vous voulez atteindre. Choisissez au début un objectif que vous pouvez réaliser facilement. Choisissez cet objectif en fonction d’un but plus élevé.

Exemple :

Vous choisissez de devenir thérapeute. Premier objectif trouver une manière d’apprendre, le but plus élevé étant d’aider autrui et de trouver une clientèle importante.

Créer une idée claire.

Créer une image de la situation que vous voulez atteindre. Pensez-y, au présent, comme si cela existait déjà. Imaginez-vous dans la situation telle que vous la souhaitez. Mettez-y autant de détails que possible.

Se concentrer sur le but à atteindre.

Mettez vous sur l’image mentale ainsi créée le plus souvent possible. Méditez tout les jours dans un endroit calme et approprié en visualisant le but à atteindre.

Se concentrer sur l’image mentale avec légèreté et sans faire d’effort. Il est important de ne pas forcer ni d’y consacrer une quantité d’énergie excessive.

Faire appel à notre ange gardien pour qu’il nous ouvre des perspectives nouvelles sur le but à atteindre.

Faire appel à nos guides pour nous aider à prendre patience et à relativiser le temps de réalisation de notre but.

Nourrir votre but d’énergie positive.

Chaque fois que vous vous concentrez sur votre image mentale, faites le de façon positive et encourageante. Attention chaque doute introduit dans votre capacité à atteindre votre but vous feras irrémédiablement reculer et ralentira d’autant votre évolution.

Faites vous des déclarations positives inébranlables dans le style :

  • « Cà existe, c’est sûr »
  • « Ca y est, c’est pour bientôt »
  • « Il n’y à aucun doute, je suis sur le bon chemin ».

Continuez cette pratique jusqu’à votre réussite.

Lorsque votre but est atteint, prenez bien conscience que vous en avez finie avec lui. Il arrive bien souvent que l’on réalise des désirs que l’on a visualisés, sans même s’en rendre compte.

Il est possible que votre but change en cours de route, cela est naturel et fait partie du processus humain d’évolution. Cela veut dire que l’attention que vous avez portée à ce but a créé d’autres perspectives.

Si vous pensez que votre but a changé, assurez-vous-en. Il doit être bien clair que vous ne lui attachez plus d’importance pour ne pas avoir de sentiment d’échec.

La visualisation créatrice n’est efficace que pour les bonnes causes.

Tout ce que vous tentez de faire pour autrui vous reviendra comme un boomerang, qu’il s’agisse d’amour, d’aide ou de guérison, ou bien d’actions négatives et destructrices

L’affirmation.

Les affirmations sont un des éléments les plus importants en visualisation. Une affirmation est une déclaration énergétique, positive de quelque chose qui est « déjà ainsi » ou « que nous savons avec certitude ». C’est un moyen de raffermir nos intuitions ou nos visualisations.

Après chaque visualisation ou après chaque message intuitif, le premier réflexe de notre Ego est le doute.

Chaque fois que ce doute se met en place il faut « affirmer » ce message ou cette affirmation. En partageant avec autrui nos expériences nous confortons nos perceptions.

La plupart d’entre nous sont en constant dialogue intérieur : notre esprit est occupé à se parler à lui-même. Ce dialogue intérieur est l’information que nous devons trier, aménager, répertorier dans notre cerveau. Les pensées négatives proviennent de notre Ego, les pensées positives et constructives proviennent de notre Esprit. Notre évolution passe par ce constant échange entre notre esprit et nous. Parler avec notre famille spirituelle de ces échanges nous permet d’avancer. La peur d’exprimer ces pensées auprès de nos amis nous empêche d’évoluer. Les pensées qui traversent notre esprit sont très importantes. Nos préoccupations journalières masquent souvent les pensées créatrices. Lorsque ces pensées sortent de nos habitudes, elles sont en général, si elles sont positives, notre évolution. L’exemple le plus flagrant est l’idée de changer de vie ou de travail, souvent elle nous semble farfelue et nous n’en tenons pas compte. A chaque fois que nous éludons cette remise en question nous perdons l’occasion d’une évolution probable, soit dans notre vie active, soit dans notre spiritualité. Lorsque nous ne suivons plus nos intuitions nous enterrons notre vie et celle-ci devient monotone et insipide.

Il est connu combien il est difficile lors de certaines méditations de vider son esprit à cause des « conversations mentales ». Afin de régler ce type de problèmes, il suffit de faire une méditation en observant ce dialogue intérieur et en visualisant les perturbations, cela permet doucement d’évacuer ses problèmes.

Dans cette exercice quelques points important au sujet des affirmations.

  • Formulez toujours vos affirmations au présent, jamais au futur. Il est important de les créer dans l’instant. Ces affirmations se créent d’abord sur le plan mental avant de se concrétiser dans la matière.
  • Formulez toujours vos affirmations avec le maximum d’assurance et de réalisme.
  • Formulez toujours ce que vous voulez et non pas ce que vous ne voulez pas.
  • Formulez toujours vos affirmations clairement, sans ambiguïté. Exemple : si vous êtes sans emploi et que vous désirez en retrouver un, dites clairement « je désire trouver un emploi » et non pas « je désire ne plus être inscrit au chômage ».
  • En règle générale, les affirmations les plus courtes sont les plus efficaces.
  • Inscrivez vos affirmations clairement sur un papier, puis visualisez la situation comme si elle existait déjà. Créez un petit autel, mettez un cristal de roche dessus, et tout les jours visualisez l’avancé de la situation. Mentionnez lors de votre demande : Dieu, Le Christ, Métatron, Marie ou tous autres grands maîtres afin qu’ils vous aident dans votre évolution.

Suggestions d’affirmations :

L’amour Divin œuvre en moi ici et maintenant afin de créer telle chose.

Le Christ en moi accomplit des miracles dans ma vie, ici et maintenant.

Je suis en union avec Marie, ma mère Divine, ici et maintenant.

Mon Esprit, mes guides et mon Ange gardien me guident dans chacune de mes actions.

Dieu qui est en moi se manifeste à l’extérieur à travers moi.

La Lumière de Dieu m’enveloppe, Son Amour se déploie en moi, Sa puissance s’écoule à travers moi.

Où que je sois, Dieu est présent, et tout est pour le mieux.

Intégrer la visualisation à sa vie.

Le point capital est de pratiquer la visualisation et la méditation souvent et régulièrement. Au minimum 1 fois par jour. Il est recommandé au début de le pratiquer pendant une quinzaine de minutes, puis progressivement jusqu’à 1 heure par jour, plus si cela vous fait du bien. N’oubliez pas de vous aménager un petit coin à vous où vous ne serez pas dérangé. De préférence allumez une bougie et consacrez votre méditation à un maître ou à un être de lumière. Vos visualisations et vos méditations doivent devenir un mode de pensées et une raison de vivre.

Soyez patient ! Il vous à fallu une vie pour créer l’univers dans lequel vous vivez aujourd’hui, il vous faudra donc un certain temps afin de le modifier et de provoquer des changements.

Etre – faire – avoir.

La vie à trois niveaux :

  1. Etre, représente l’expérience  d’être vivant et conscient. C’est l’expérience de la méditation profonde. Etre totalement accompli et tranquille en soi-même.
  2. Faire, se rattache au domaine du mouvement, de l’activité et est issu de l’énergie naturelle qui s’écoule à travers tout ce qui vit ; c’est la source de la vitalité.
  3. Avoir, représente la relation que l’on a avec les êtres et les choses qui nous entourent dans l’univers. Avoir, c’est la faculté d’admettre et d’accepter les autres et de partager son espace avec toutes choses.

Ces 3 niveaux ne sont jamais en conflit. Tous existent simultanément.

L’être humain essaie souvent de vivre à l’envers. Il tente d’avoir plus de possession afin de faire d’avantage ce qu’il veut, croyant que c’est la voie pour être heureux.

Dans la recherche de l’avoir il oublie d’être et de faire. Ces possessions entraînent des contraintes qui entraînent elles mêmes d’autres possessions, donc encore des contraintes.

En fait, ça marche dans l’autre sens. Il vous faut d’abord être, puis faire ce qui est nécessaire afin d’avoir ce que vous désirez.

Trois éléments indispensables.

Le succès dépend de 3 éléments quelque soit la situation :

  1. Le désir. Vous devez avoir le désir sincère d’obtenir ou de créer ce que vous avez choisi de visualiser. Posez-vous la question : « Est-ce que je désire vraiment, du fond du cœur, atteindre ce but ? »
  2. La confiance. Plus vous avez confiance en vous et en votre objectif, plus vous avez de chances d’y arriver. Posez-vous la question : « Suis-je persuadé qu’un tel objectif peut exister ? » et « Ai-je confiance en mes possibilités de réussite? »
  3. L’acceptation. Vous devez être prêt à accepter et à recevoir ce que vous recherchez. Nous courrons le plus souvent vers nos chimères plutôt que de poursuivre un véritable objectif. Courir plusieurs lièvres à la fois ne mène à rien. L’énergie n’est pas d’aller dans les conférences des autres pour l’acquérir (ceux-la savent peut-être l’acquérir !!!) mais de se mettre au travail intérieur et à la visualisation méditative avec ardeur. Les outils sont divers, mais il faut choisir une fois pour toute ceux que nous voulons utiliser. Les écoles sont multiples, mais nous ne pouvons aller dans plusieurs écoles en même temps, c’est du temps perdu. Posez-vous la question : « Est-ce que je veux vraiment et sans réserve avoir cela ? »

Ces trois éléments pris ensemble constituent votre intention. Lorsque l’intention est totale, c'est-à-dire que votre désir est sincère, que vous y croyez pleinement et que vous voulez l’avoir sans réserve, votre souhait ne peut que s’accomplir, et généralement en peu de temps.

Plus votre intention sera claire et forte, plus votre visualisation aboutira rapidement.

Interrogez vous sur vos choix ?

Soit le succès de votre but sans restriction. Il peut être renforcé par l’affirmation suivante :

« J’ai désormais l’intention ferme de créer cela ici et maintenant ».

Soit votre film ou votre match de foot à la télévision, vos vacances, votre nouvelle automobile, rajouter une aile à votre maison ou draguer votre voisin ou votre voisine.

Le retour à la Source.

La Source est le réservoir illimité d’Énergie, d’Amour et de Sagesse ; il est Dieu, l’Esprit Universel, l’Unité ou encore votre essence véritable. La Source se trouve à l’intérieur de nous et non pas à l’extérieur, quelque part dans le ciel ou dans l’univers. La méditation ou la visualisation nous permet de reconnecter notre Moi profond, notre Moi supérieur. Ce Moi supérieur est le contact avec la connaissance de l’Univers, la connaissance de notre rôle et de l’apprentissage que nous devons faire dans cette incarnation.

Au début, tout nous semble fugitif et irréel, puis lentement ce qui est doute devient certitude, alors la connaissance vient. D’abord la connaissance et la reconnaissance de soit même. Puis la connaissance de notre environnement. Et enfin la connaissance de notre rôle dans cette Univers.

Au début il nous semble que les énergies (Marie, Mikaël, Métatron, le Christ, etc…) arrivent de l’extérieur, sous forme de courant d’air, de chaleur ou de présence. On les ressent surtout au niveau de la poitrine.

Puis doucement on les perçoit à l’intérieur de soi, ils deviennent partie intégrante de notre être, logique puisque tout est Un. Et enfin ils sont constamment auprès de nous, même si nous ne les percevons pas toujours. En réalité ils ont toujours été présents, ce sont seulement nos doutes qui nous empêchent d’être en contact constant avec eux.

Le lien qui existe entre nous et notre Moi intérieur, notre Esprit, se fait à double sens : réceptif et actif.

  • Réceptif : Lorsque, pendant la méditation, vous apaisez votre personnalité extérieure et que vous ouvrez la voie à votre sagesse intérieure. Lorsque vous êtes en contact avec votre Esprit vous posez des questions et attendez que les réponses se manifestent au travers de signes, d’images mentales ou de sentiments.
  • Actif : Lorsque vous assumez le rôle de créateur ou de messager de l’Univers. Vous décidez de ce que vous voulez créer. Vous décidez de ce que vous voulez être. Grâce à la visualisation et à l’affirmation, vous canalisez l’énergie nécessaire à votre réalisation personnelle et à l’évolution de l’Univers.

Lorsque le flot s’écoule librement dans les deux sens, votre sagesse vous dirige vers ce que votre Esprit désire, c’est la raison primordiale pour laquelle votre Esprit utilise votre corps comme véhicule. Les différents maîtres dont vous êtes issus sont alors auprès de vous pour vous aider dans votre évolution.

N’oubliez jamais que ce ne sont pas les êtres de lumière qui viennent à vous, mais que c’est vous qui vous ouvrez à l’ascension d’être de lumière. Ceci est la raison pour laquelle vous êtes ici.

Le doute ou la perspective de l’échec.

Si l’issue de votre objectif éveille en vous des émotions pesantes, c'est-à-dire si la perspective de l’échec vous démoralise, vous aurez tendance à vous mettre des bâtons dans les roues, vous aurez tendance à créer des doutes sur vous-mêmes. L’échec provient souvent du fait de mettre plus d’énergie dans vos doutes que dans votre projet.

Si vous tenez à réaliser votre objectif, le premier travail à faire est de reconnaître vos émotions et de les classer selon le schéma suivant :

  • Ceux provenant de votre karma, de vos incarnations précédentes. Ils sont la nature même de ce que vous êtes aujourd’hui. Souvent votre physique atteste de votre incarnation la plus forte (en général c’est le lieu qui donne le plus d’émotions). En vous se trouvent des connaissances irréfutables (ce que vous savez de source sûre).
  • Ceux provenant de votre famille de naissance. Ils sont l’expérience que vous avez choisie. Regardez bien votre mère, votre père, vos frères et sœurs ; et analysez les rapports que vous avez avec eux. Regardez ceux qui ont eux le plus d’impacts sur votre vie.
  • Ceux provenant de votre prime enfance. Les ressentis, les passions, les sentiments de cette période (jusqu’à 3 ans environ) sont souvent révélateur de notre mission actuelle.
  • Ceux provenant de votre préadolescence sont souvent la synthèse entre votre famille et votre vie d’aujourd’hui. Ce que vous avez ou n’avez pas réalisé du fait d’un manque de libre choix.
  • Tous les sentiments liés à votre vie d’adulte. Ils sont ceux qui vous ont profondément imprégnés. Ce sont : les déceptions amoureuses, les pertes d’êtres chers, les échecs de toutes sortes, etc…

Considérez alors franchement les raisons de vos peurs ou de vos doutes et pratiquez les affirmations pour vous aidez à retrouver un sentiment de confiance et de sécurité.

EXEMPLE :

  • L’Univers suit son cours à la perfection.
  • Je n’ai pas besoin de m’entêter.
  • Je sais me détendre et laisser aller.
  • Je peux suivre le courant.
  • J’ai toujours ce qu’il me faut pour être heureux ici et maintenant.
  • J’ai déjà dans mon cœur tout l’amour que je recherche.
  • Je suis une personne digne d’être aimée et affectueuse ;
  • Je suis en moi-même complet.
  • Mes vies antérieures n’ont plus de prise sur ma vie actuelle.
  • Je suis assez grand pour me passer de ma famille tout en les aimants profondément.
  • L’amour divin me guide et prend toujours soin de moi.
  • L’univers pourvoit toujours à mes besoins.
  • Mes guides sont toujours à côté de moi pour me conseiller.
  • Toutes mes émotions passées n’ont aucune prise sur ma vie actuelle.
  • Je suis un être de lumière en devenir.

Certains des projets qui vous tiennent particulièrement à cœur ne seront peut être pas toujours concluants.

Prenez conscience de l’influence conflictuelle engendrée par vos propres contradictions. Parfois les diverses personnalités en vous (issues de votre karma) peuvent être à l’opposé l’une de l’autre, à vous de définir les points communs de chacune afin de réaligner votre personnalité. Il est alors important d’accepter toutes les facettes de votre nouvelle personnalité pour en tirer le maximum de bienfait et vous ferez probablement un grand pas dans votre évolution.

L’Ego est-il réellement ce que nous pensons qu’il est ?

Attention chacune de nos personnalités à son propre EGO.

Notre caractère a ses tendances selon le jour de notre naissance, selon nos croyances, selon nos expériences.

Vouloir changer de caractère est une gageure et est le fruit de notre EGO.

Le jour de notre naissance correspond souvent à nos capacités par rapport aux astres et donc à la place que nous avons dans l’univers.

Tout ce que nous percevons comme étant positif est le fruit de notre Esprit pour nous faire avancer.

Tout ce que nous percevons comme étant négatif est de fruit de notre Ego  pour nous ralentir.

Une des raisons majeures de nos échecs provient de la « programmation de restrictions » fruit de notre Ego.

Notre Ego produit des préjugés du genre :

  • Il n’y en a pas assez pour tout le monde…
  • La vie n’est que souffrance…
  • Il est immoral ou égoïste de posséder beaucoup lorsque certains n’ont rien…
  • La vie est dure, difficile, c’est une vallée de larmes…
  • Il faut travailler dur et se sacrifier pour obtenir ce que l’on veut…
  • Il est plus noble et plus élevé d’être pauvre…

Il ne s’agit que d’idées fausses créées par notre société et par les religions en soif de pouvoir humain.

Ce type d’idées n’est utile à personne, elles ne font que nous interdire l’accès à notre propre réalisation.

Les mécanismes de l’Univers sont tout autre, si nous nous connectons à l’énergie nous aurons toujours ce dont nous avons besoin.

Bien sûr, la famine et la misère sont des réalités dans le monde d’aujourd’hui. Cela a été créé par nos comportements.

Mais nous ne sommes pas tenus de créer, ni de perpétuer une telle réalité plus longtemps.

Acceptez le bien en vous !

Si vous voulez pratiquer la visualisation méditative avec succès, il vous faut accepter ce que la vie a de mieux à vous offrir : le bien qui est en vous.

Beaucoup d’entre vous acceptent difficilement cette possibilité de réaliser tout ce dont ils rêvent. Cela provient de leurs doutes et de leurs perspectives d’échec cité plus haut.

La première considération est celle physique, l’image que nous avons de nous-même lorsque nous nous regardons dans un miroir. Pour pallier à notre propre jugement sur nous-même, le meilleur comportement est de se sourire le matin au réveille et de se dire bonjour.

Songez à certaines de vos qualités qui vous plaisent vraiment. Remémorez-vous les moments ou les situations ou vous pensez que vous avez été à la hauteur. De même que vous aimez un ami en dépit de ses défauts et ses faiblesses, vous pouvez vous accepter tel que vous êtes, tout en étant conscient d’avoir à travailler pour progresser sur certains aspects de votre personnalité.

Commencez donc à vous dire :

  • Je suis beau et digne d’être aimé.
  • Je suis aimable et affectueux, et j’ai beaucoup à partager avec les autres.
  • J’ai du talent, je suis intelligent et créatif.
  • Je suis chaque jour plus séduisant.
  • Je mérite ce qu’il y a de mieux dans la vie.
  • J’ai beaucoup à donner, tout le monde le sait.
  • J’aime le monde et le monde m’aime.
  • Je veux être heureux et réussir…

Où toute autre formule qui vous paraisse adéquate et utile.

La visualisation est également un très bon moyen pour travailler sur n’importe quel problème physique qui vous gêne. Si par exemple vous vous trouver trop gros, travaillez sur 2 points en même temps :

  1. Grâce aux affirmations et à l’énergie d’amour, apprenez à vous estimer et à vous accepter d’avantage, tel que vous êtes.
  2. Par la pratique de la visualisation et des affirmations, faites-vous comme vous aimeriez être, sain et heureux.

En même temps que le travail sur votre image personnelle, il est utile de formuler des affirmations permettant de reconnaître et d’accepter la générosité de l’Univers.

Par exemple :

  • Je suis prêt à recevoir les bénédictions de cet Univers d’abondance.
  • Tout ce qui est bon vient à moi facilement et sans effort.
  • J’accepte le bien qui vient à moi, ici et maintenant.
  • Je mérite ce qu’il y a de mieux et désormais ce qu’il y a de mieux vient à moi.
  • Plus je reçois, plus j’ai à donner.
  • Je me plais et je m’accepte tel que je suis.
  • Je n’ai pas besoin d’essayer de plaire à qui que ce soit, je me plais et c’est ce qui compte.
  • Je me trouve tout à fait bien en présence des autres.
  • Je m’exprime librement, pleinement et facilement.
  • Je suis un être fort, affectueux et créatif.

Les 5 façons de chercher l’énergie.

Lorsque l’être humain est en énergie descendante, il à 5 façons de se procurer de l’énergie :

  1. l’Indifférent. Est une manière de se procurer de l’énergie en s’isolant par rapport aux autres. C’est un état mental négatif et cause d’une perte d’énergie immédiate. Il se procure l’énergie par l’arrière. Il est motivé par le DÉNI ou l’état de choc. Il est paralysé, fuit la réalité, nie ses émotions. Fuite du mental vers le haut aspirant l’énergie hors du corps, vers l’arrière, légèrement à la droite du corps. C’est celui qui demeure toujours en retrait, perdu dans ses pensées, impassible à tout ce qui l’entoure. Sa plus grande force, c’est son retranchement dans le MENTAL. D’un point de vue négatif, une telle personne n’est jamais satisfaite. Pointilleuse, elle cherche toujours la petite bête, ne s’engage généralement pas dans les concepts qu’elle-même prône.
  1. La victime. Va se procurer de l’énergie en déversant sur ceux qui l’écoutent, des flots de problèmes, réels ou fictifs. Cet état va créer lentement un état dépressif qui va s’accentuer au fur et à mesure de la perte d’énergie.  Elle cherche l’énergie par la gauche. Elle est motivée par la tristesse. Elle se plaint, se désespère, quémande, implore. La façon d’aller chercher de l’énergie chez l’autre consiste à faire appel à son empathie naturelle. Comme le côté est le côté du cœur, c’est une manière simple de lui soutirer son énergie et de le prendre par les sentiments. Comme elles ont toujours besoin d’exprimer leurs émotions, surtout les plus négatives, pour puiser leur énergie chez les autres, elles vont SE PLAINDRE, DÉSESPÉRER, QUÉMANDER DE L’ATTENTION, IMPLORER SON AIDE.
  1. Le bourreau. Va se procurer de l’énergie en oppressant sa victime, par des récriminations, par des accusations ou en obligeant sa victime à des actes que celle-ci ne veut pas faire. Lorsque qu’il se croit thérapeute il va pomper de l’énergie aux autres en leurs donnant des soins sans leur accord.  Il cherche l’énergie par l’avant. Il est motivé par la colère. Il impose, contrôle, menace, agresse. L’énergie bondit vers l’avant, par le haut du corps et s’élance vers l’autre comme sur une proie. La première façon d’aller chercher de l’énergie chez l’autre est de l’obliger à nous en donner en nous imposant à lui. On peut d’abord le faire en charmant l’autre, en le manipulant ou en parvenant à le convaincre que nous MÉRITONS son appui. Son mode de fonctionnement est « C’est moi qui DÉCIDE et si ça ne marche pas comme je l’entends, J’IMPOSE, je CONTRÔLE, je MENACE, j’AGRESSE et au besoin, je FRAPPE ! »
  1. Le sauveur. Veut sauver le monde. Il se charge d’énergie en conseillant les autres. Lorsque qu’il est thérapeute il soigne à tour de bras sans faire attention à sa santé. Il risque de croire qu’il est le Messie, et perd ainsi tout sens des réalités. Il cherche l’énergie par la droite. Il est motivé par le MARCHANDAGE et la CULPABILITÉ. Il se rend indispensable, incapable de dire non, s’oublie. Énergie
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau