L’Atlantide, civilisation mystérieuse.

Condensé du livre de W. SCOTT-ELLIOT

 

On peut avoir une idée générale du sujet qui nous occupe en examinant l'ensemble des informations que l'on possède sur les nations diverses qui composent notre grande race, la cinquième race ou race aryenne.
Depuis le temps des Grecs et des Romains, des volumes entiers ont été écrits sur chacun des peuples qui, à leur tour, occupaient la scène de l'histoire. Les institutions politiques, des croyances religieuses, les mœurs et les usages sociaux et domestiques ont été analysés, cataloguée ; et des œuvres innombrables, écrit en plusieurs langues, nous expose la marche du progrès. On doit se rappeler en outre que nous ne possédons qu'un seul fragment de l'histoire de cette cinquième race.
Mais les centaines de milliers d'années qui se sont écoulées depuis le temps où les premiers Aryens quittèrent leur patrie, c'est-à-dire les bords de la mer centrale d'Asie, jusqu'à l'époque des Grecs et des Romains, témoignent de la formation et de la décadence d’innombrables civilisations.
En fait, nous ne savons rien de la 1ére sous-race de notre race aryenne, qui habitait les Indes et colonisa l'Égypte au temps préhistorique ; nous pouvons en dire de même des nations chaldéennes, babyloniennes et assyriennes qui composent la 2éme sous-race, directement après la fin de l’Atlantide. Car les fragments des connaissances obtenues récemment par l'intermédiaire des hiéroglyphes des tombeaux égyptiens ou des inscriptions cunéiformes des tablettes babyloniennes, peuvent à peine être considérés qu'en formant un chapitre histoire. Les persans qui appartenaient à la 3ème sous-race ou race iranienne ont, il est vrai, laissé quelques traces ; mais nous n'avons aucuns documents authentiques concernant la race celtique (4ème sous-race). C'est seulement avec apparition du dernier rejeton de ce tronc celtique c'est-à-dire avec l’apparition des Grecs et des Romains, que nous arrivons aux temps historiques.
À côté d'une période confuse dans le passé, il y a aussi une période confuse dans l'avenir. Car des 7 sous-races nécessaires au développement complet de la grande race racine, cinq sont seulement encore venues à l'existence. Notre race teutonique (5ème sous-race) a déjà évolué en plusieurs nations; mais elle n'a pas encore terminé son cours, et les 6ème et 7ème races qui se développeront sur les continents en Amérique du Nord et en Amérique du Sud laisseront après elle une histoire qui s'étendra pendant des milliers d'années.
Aussi doit-on comprendre combien il est difficile de donner en quelques pages seulement une idée de la marche de la civilisation dans le cours d'une période aussi étendue, et combien rapide et incomplète et forcément une telle esquisse.
En effet, l'exposé des progrès de la civilisation pendant la période de la 4ème race ou race Atlante, doit contenir histoire de plusieurs nations et enregistrer la formation et la chute de plusieurs civilisations. En outre, au cours de la 4ème race, des catastrophes formidables se sont produites plus d'une fois qu'ils n'ont jamais encore apparu pendant la durée de notre 5ème race actuelle.
La destruction de l'Atlantide a été amenée par une série de catastrophes de caractères variées ; ce furent tantôt de grands cataclysmes dans lesquels disparurent des territoires et des populations tout entières, tantôt des éboulements peu considérables, semblables à ceux qui se produisent aujourd'hui sur nos côtes. Après que le continent eut été une première fois ébranlée à la première grande catastrophe, d'autres éboulements suivirent sans interruption et le rongèrent constamment et insensiblement. Parmi ses catastrophes il y en a quatre qui surpassent toutes les autres en importance. La première eut lieu à l'époque miocène, il y a peu près 800 000 ans. La deuxième, tout d'une moindre importance se produisit il y a environ 200 000 ans. La troisième, qui survint il y à peu près 80 000 ans, fut considérable ; elle détruisit tout ce qui restait du continent de l’Atlantide à l'exception de l'île que Platon désigne sous le nom Poséïdonis, et qui fut submergée à son tour dans la quatrième grande catastrophe finale, en l'an 9564 avant J.-C.

A suivre: Témoignage constatant l'existence de l'Atlantide.

Date de dernière mise à jour : 27/01/2012