UN MAÎTRE

Un maître est un homme qui est devenu pareil à un enfant, qui est entré dans l’Œil du Triangle dans le Carré au milieu des Sept, et qui, au prix d’un travail acharné de l’âme, a obtenu sa Robe d’Immortalité, qu’il doit conserver sans souillure, non par peur des taches, mais de crainte que la boue lancée vers cette robe ne se retourne contre l’agresseur.

maitre-hilarion.jpg

Dans le Cœur de dieu

Souvenez-vous qu’il n’existe pas de petites choses. L’aide que l’on donne à celui qui en a grand besoin a un immense effet sur son cœur, et le cœur de celui qui souffre est lié au cœur de Dieu.

Le temps s’écoule jour après jour, mais l’observation vous révélera que :

LA CHARGE que vous avez posée sur le cœur d’un ami, Dieu la placera sur votre coeur. Si lourde qu’elle soit pour le    coeur de votre ami, plus lourde encore elle sera pour votre coeur dans l’avenir.

LA PIERRE que vous avez enlevée du sentier de l’aveugle écrasera le serpent qui vous y attendait.

LE POIDS que vous avez attaché aux pieds d’autrui entraînera vos propres pieds jusqu’à la désolation de l’enfer.

L’ABRI que vous avez donné au voyageur vous protégera des tempêtes les plus violentes de la vie.

LE BIJOU que vous avez dérobé du coffre-fort d’autrui brûlera et torturera la poitrine où il est caché.

LE PAIN que vous avez donné à l’affamé vous nourrira longtemps.

LE MENSONGE par lequel vous êtes arrivé à vos fins dévorera vos propres entrailles.

LES LARMES que vous faites jaillir des yeux d’autrui creuseront des rides profondes sur votre propre visage.

LES LACETS que vous avez attachés pour le boiteux et l’infirme lieront les mains de vos ennemis.

LE FEU que vous attisez pour brûler autrui vous consumera vous-même.

LA LOI de justice ne peut pas être contrée longtemps.

CE QUE vous avez semé, vous le récolterez dans la joie ou la peine, la douleur ou la paix.

VOUS POUVEZ choisir l’heure des semailles – mais l’heure de la récolte est entre les mains de Dieu.


UN MAÎTRE

Un maître est un homme qui est devenu pareil à un enfant, qui est entré dans l’Œil du Triangle dans le Carré au milieu des Sept, et qui, au prix d’un travail acharné de l’âme, a obtenu sa Robe d’Immortalité, qu’il doit conserver sans souillure, non par peur des taches, mais de crainte que la boue lancée vers cette robe ne se retourne contre l’agresseur.

maitre-hilarion.jpg

Dans le Cœur de dieu

Souvenez-vous qu’il n’existe pas de petites choses. L’aide que l’on donne à celui qui en a grand besoin a un immense effet sur son cœur, et le cœur de celui qui souffre est lié au cœur de Dieu.

Le temps s’écoule jour après jour, mais l’observation vous révélera que :

LA CHARGE que vous avez posée sur le cœur d’un ami, Dieu la placera sur votre coeur. Si lourde qu’elle soit pour le    coeur de votre ami, plus lourde encore elle sera pour votre coeur dans l’avenir.

LA PIERRE que vous avez enlevée du sentier de l’aveugle écrasera le serpent qui vous y attendait.

LE POIDS que vous avez attaché aux pieds d’autrui entraînera vos propres pieds jusqu’à la désolation de l’enfer.

L’ABRI que vous avez donné au voyageur vous protégera des tempêtes les plus violentes de la vie.

LE BIJOU que vous avez dérobé du coffre-fort d’autrui brûlera et torturera la poitrine où il est caché.

LE PAIN que vous avez donné à l’affamé vous nourrira longtemps.

LE MENSONGE par lequel vous êtes arrivé à vos fins dévorera vos propres entrailles.

LES LARMES que vous faites jaillir des yeux d’autrui creuseront des rides profondes sur votre propre visage.

LES LACETS que vous avez attachés pour le boiteux et l’infirme lieront les mains de vos ennemis.

LE FEU que vous attisez pour brûler autrui vous consumera vous-même.

LA LOI de justice ne peut pas être contrée longtemps.

CE QUE vous avez semé, vous le récolterez dans la joie ou la peine, la douleur ou la paix.

VOUS POUVEZ choisir l’heure des semailles – mais l’heure de la récolte est entre les mains de Dieu.