Retrouvez votre Âme

Ouvrez votre cœur, entrez dans le centre de votre cœur. Il est clair que le chemin n’est jamais aussi facile, que parfois certaines énergies font naître en nous d’anciennes pensées, n’abandonnez pas, ne vous laissez pas abattre, entrez dans votre cœur. Allez rendre visite à votre âme, calmez vous, entrez là dans votre cœur et donnez à votre âme tout ce qui vous dérange, tout ce que vous avez sur le cœur « donnez le à votre âme ».

Nous allons parler différemment de la conscience. Nous allons la voir sous la forme de sa relation avec votre âme, de sa relation avec votre être intérieur, avec vos souffrances. Il est clair que dans votre parcours de grosses pierres ont été misent sur votre cœur. Il est clair que dans votre parcours de grandes injustices vous ont été faites, mais cela fait partie du chemin que vous avez voulu parcourir.

Vous ne pouvez refuser de voir ce que vous avez demandé de voir. Votre cœur, votre âme est la présente, vous le savez. Mettez vous en contact avec elle. Ayez confiance en vous. Ayez confiance en se que vous êtes. Et si parfois des vagues nostalgiques, si parfois la mer, l’eau vous rattrape comme une vague, le temps de vous engloutir retourner à votre âme. Elle vous mènera là ou vous désirez aller.

Il n’est pas toujours facile de prendre en soi, au fond de sa conscience, son état « d’être de lumière ». Il faut franchir les obstacles de ses pensées, de son cœur, de ses blessures, de ses jugements. Il faut savoir, lorsque vous êtes en connexion de grandes vagues d’énergie entrent en vous. Ces vagues d’énergie dissipent, régénèrent afin de détruire certaines choses  qui sont plantées au fond de votre cœur. Votre âme est là pour les dissipées. Votre âme est la pour vous aider. Vous ne pouvez au moindre obstacle vous séparez de votre âme, parce cela vous convient, parce que vous penser que vous n’êtes pas digne d’aller sur ce chemin. Il y a longtemps que vous êtes sur ce chemin, ce n’est pas d’aujourd’hui que vous marchez derrière ceux qui ont déjà parcouru ce chemin. Des Êtres qui sont montés, qui ont ascensionnés et qui sont là autour de vous pour vous aider. Vous ne pouvez pas faire demi-tour chaque fois qu’une pierre sur le chemin vous dérange, chaque fois que votre Esprit vous envoie des ombres il vous aller auprès de votre âme. Afin de calmer ces vagues de nostalgies, ces vagues d’impuissances que vous avez créées au cours des siècles.

Nous allons faire aujourd’hui un travail de libération.

Naturellement comme d’habitude si vous ne l’avez pas déjà fait, mettez vous en contact avec votre âme. Entrez dans votre cœur. Cherchez la lumière dans votre Esprit et dans vos sens, demandez le calme, la brise du matin, le soleil qui se lève, l’aube d’un nouveau jour. Calmez votre Esprit. Demandez aussi qu’il enlève de votre mental ces notions d’impuissance qui ne sont pas lumière.

Concentrez-vous maintenant sur votre front. Dites-vous bien qu’au cours des siècles chacun d’entre nous est moi de même j’ai suivi les mêmes doutes, les mêmes jugements sur moi-même. Il ne faut pas vous laissez aller à ces ombres. Vous n’avez pas toujours l’obligation de comprendre tout ce qui ce passe autour de vous. Ce n’est pas parce que cela ne vous appartient pas que vous devez penser que vous êtes incapable. La lumière est autre chose. La lumière c’est l’Amour. Ce n’est pas forcément la connaissance. La connaissance est pour ceux qui veulent comprendre plus. Il vous suffit juste de comprendre que vous êtes un être d’amour sur un chemin de Lumière. Qu’il vous faut juste rester en contact avec votre âme, avec votre cœur. Qu’il vous faut vous aimer et aimer tout ceux que vous avez envie d’avoir avec vous. Ne vous séparez pas de votre âme car elle n’est pas la cause de ce qui vous arrive pas plus qu’elle n’est la cause des informations demandées, elles ne sont pas vraiment utiles. A chacun son chemin, à chacun sa gloire, à chacun sa vérité. Mettez votre cœur dans les mains de votre âme, laissez vous guider par ce que vous êtes et non pas par vos illusions. Chacun sur cette Terre à une raison d’être, chacun sur cette Terre est une part de la vérité et une part du chemin.

Laissez-vous aller pendant quelques instants à l’intérieur de votre être, laissez vous aller dans les bras de votre Âme, ressentez à nouveau la Lumière en vous car personne ni rien n’à éteint cette flamme. La connaissance n’à rien à voir avec la pureté, avec la lumière, elle en fait partie. A chacun son chemin, à chacun sa connaissance. La valeur ne dépend pas de la connaissance, la valeur dépend de votre cœur. Cessez de vous flagellez. Les temps sont venus de voir la Lumière. Les temps sont venus d’arrêter ses propres jugements. Ressentez cette Lumière en vous. Reconnectez-vous à votre âme.  

Concentrez vous à nouveau sur vos pieds, plantez les bien dans le sol. Enracinez vous à la Terre et dans le même temps connectez-vous à l’amour de la Mère Terre, de la Mère Divine. Connectez vous au bien être, à la lumière, au contact de cette planète qui s’élève avec vous. C’est de votre responsabilité de libérer votre corps, c’est de votre responsabilité d’aider à l’élévation de la Terre, à ascensionner avec elle ; cela est une vérité. Vous ne pouvez suivre l’apprentissage d’un médecin si vous ne voulez pas être médecin. Il est inutile d’apprendre à travailler le bois si vous ne voulez pas être menuisier ou charpentier. Mais il vous faut apprendre à dominer vos émotions, à aiguiller votre âme, votre cœur pour vous transformer en lumière, pour que chacune de vos pensées, chacune de vos paroles, chacun de vos ressentis sois « Amour ». Amour envers vous-même, car au départ, avant vos incarnations, vous étiez lumière pure et vous le redeviendrez. Il faut que vous consentiez à ressentir cela dans votre âme. Il faut que sentiez dans votre corps, dans votre cœur cette force que l’amour  vous donne, votre capacité, votre puissance c’est la compassion que vous avez pour autrui et qu’il faut adapter à vous-même afin que cette compassion, cet amour devienne si grand que plus rien ne vous touche et que votre force aide les autres à ce retrouver.

Ouvrez maintenant votre perception au niveau de votre front, de votre tête. Voyez une étoile de lumière entrer en vous, ressentez cette force, cette énergie qui entre en vous. Sachez que tout ceux qui ont suivi ce chemin ont ressentis les mêmes doutes, ont rencontrés les mêmes écueils, les même pierres qu’ils ont dû déplacés. Chaque fois que vous rencontrez un obstacle sur votre chemin, regardez le, enlevez le de votre chemin afin que d’autres ne butent pas dessus.

Vous allez vous concentrer maintenant sur votre Esprit, sur votre tête, sur votre Cœur, sur vos pieds. Vous allez demander la Lumière et demander à votre âme d’enlever les pierres que vous avez sur votre Cœur. Que votre Esprit, que votre mental se libère, que vos émotions aillent vers l’amour et vers la lumière. Que votre Cœur devienne le sanctuaire de votre Âme, qu’il vous donne la force et la puissance de la lumière que vous apportez.

Il ne faut pas abandonner, vous êtes trop proche, vous êtes trop proche de votre réalisation. Cela n’aurait aucun sens de vous détruire en même temps, car cela pourrait être très dangereux. Sachez que l’ombre est là et attend que vous chutiez, elle attend que vous cherchiez les larmes, mais votre puissance actuelle est à l’abri de cela, alors ne tournez pas le dos à la lumière, continuez à la ressentir dans votre cœur, dans votre âme.

Le savoir est une chose, l’amour et la lumière en est une autre. Vous n’avez pas besoin du savoir pour aller vers la lumière, car dans le savoir il y a aussi l’illusion.

Vous recevez sur votre chemin des messages. Vous avez reçu aujourd’hui un message parlant du chemin du Christ, lisez-le et voyez combien certaines de ses attentes ou bien certaines des pierres qu’il à enlevés de son chemin sont identiques à celle que vous vivez. Jésus était un homme, un homme d’une grande foi. Mais combien de fois à t’il chuté ? Puis il est remonté et il à chuté encore, puis il est revenu, il à utilisé sa force « l’Amour » qu’il recevait du Créateur pour avancer, toutes les péripéties, le symbolisme de sa mise en croix et plus qu’une parabole. De cette crucification, de ce chemin de croix que vous avez imagé, il est exactement ce que vous vivez, la chute du poids, du poids de la croix, du poids qu’il sentait sur ses épaules en avançant et en continuant de montrer qu’il avait la force de Dieu. Tout cela est une parabole, une parabole de ce chemin de croix, ou l’on porte le poids de ce que l’on a créé et qu’on l’amène à la lumière pour le dissoudre, le poids des épines, le poids des ombres autour de soi qui nous flagelle, qui nous agresse, cela est un état d’être que vous ressentez parfois. Vous chutez, puis vous vous relevé, et il faut que vous vous releviez, il faut que vous continuiez car cela est le chemin, le chemin ou vous dispersé l’ombre, le jugement, ce que vous avez au plus profond de vous et qui tente de vous empêchez de monter, de vous transformer, de devenir papillon.

Garder l’image de Jésus ayant traversé son désert, ayant traversé tout ces semblants d’infortune, ayant enlevé du chemin d’innombrable pierres pour vous puissiez suivre son exemple. Alors est venu pour lui l’illumination qui lui à permis de devenir celui qui vous guide aujourd’hui. Il n’est pas le seul, chacun des êtres de lumière ont eu une vie terrestre, ont suivi le même processus. D’autres l’on suivi sur d’autres planètes, d’autres l’on suivi dans d’autres mondes. Mais c’est le passage obligé pour obtenir la force de l’amour, la force de l’âme et pour donner aux autres la puissance et la capacité de s’éveiller.

Ressentez dans votre âme, au fond de vous, cette nouvelle personne, ce papillon en train de naître au fond de votre corps. Au fond de votre âme regardez ce nouvelle être qui vient, voyez le, prenez le avec amour, redevenez ce que vous avez été, et conserver cette force que vous avez du aller chercher au fond des siècles, au fond de vos incarnations. Le temps viendra ou vous n’aurez plus à subir les peines de votre âme, ou vous aurez libéré ce que vous êtes. Alors vous regarderez derrière vous et vous en rirez, vous pourrez même vous moquez de vous. Pour avoir été bloqué par de si petites pierres sur votre chemin, que ces pierres aient créée de telles douleurs.

Maître Hilarion

Date de dernière mise à jour : 30/03/2015