L'Energie Universelle

par HEIM Gilbert

La Loi du Magnétisme Universel.

Le corps physique est composé d'organes, les organes de cellules, les cellules de molécules, les molécules d'atomes. Si nous décomposons un atome, nous libérons de l'énergie ; c'est évident.

De sorte qu'en dernière synthèse, le corps physique se résume à différents types et sous-types d'énergie. Qu'y a-t-il au-delà du corps physique ? Existe-t-il quelque chose ou sommes-nous seulement un tas de chair, de sang et d'os ? Impossible, nous sommes quelque chose de différent, ou nous avons quelque chose de distinct, mais quoi ?

Évidemment, les scientifiques connaissent la mécanique des cellules vivantes, mais ils ne savent rien sur le Fond Vital. Jusqu'à présent, ils n’ont pas pu créer la vie.

Jouer avec ce que la Nature a fait n'a aucune valeur. Ce qui est intéressant, ce serait de créer la vie et jusqu'à présent ils ne l'ont pas créée. Alors, ce que connaît la Science, c'est uniquement la mécanique de la cellule vivante, mais elle ne sait pas manipuler la vie ; le flux énergétique Divin, c'est le fondement de la vie...

Les scientifiques peuvent faire sur nous des transplantations, mais ils ne peuvent pas créer le Fond Vital. Dans ce domaine, ils jouent avec ce qui est déjà fait, mais ils ne sont pas capables de faire.

Mais il faut quand même rendre justice au précurseur de la Science, qui ont tous été dénigré ou condamné à leur époque. Car ces découvreurs étaient plus près de la connaissance cosmique, du Divin, que de la Science tel que l’on peut la définir aujourd’hui. Les : Pythagore, Léonard de Vinci, Galilée, Einstein etc.… étaient plus proche des Médiums que des Scientifiques !

Bien, nous sommes ici présents et chacun de nous a son « Cher Moi ». Il est nécessaire que nous sachions ce qu'est ce Moi. Serait-ce de la Matière ? Serait-ce de l'Esprit ? Qu'est-ce que ça peut bien être ? Ou bien serait-ce Matière et Esprit à la fois ? C'est ce que nous devons connaître.

Chacun est libre de penser ce qu'il veut par rapport au Moi : les Matérialistes penseront que le Moi est simplement de la Matière...

Maintenant, dans la Nouvelle Ère, nous entrons probablement dans le domaine de l'Énergétisme.

En tout cas, le Moi est énergie et cela la Physique elle-même peut le démontrer : quand on décompose un atome, on libère de l'énergie, évidemment ; si nous fractionnons un atome de charbon, de fer, d'aluminium ou de tout organisme quel qu'il soit, y compris de l'homme, nous libérons de l'énergie. De sorte que l'organisme se résume, en dernière synthèse, à différents types et sous-types d'énergie.

L'énergie est l'énergie ; qui pourrait nier l'énergie? Le corps humain pourrait aussi redevenir poussière (et, en fait, il redevient poussière), mais sommes-nous sûrs de pouvoir détruire l'énergie? Et y aurait-il quelqu'un qui ait découvert un certain système pour pouvoir annihiler l'énergie?

La mort de l'individu ne résout pas non plus le problème. « La mort n'est qu'une soustraction de fractions »: si nous faisons l'opération, qu'est-ce qui devrait continuer? Les Valeurs n'est-ce pas? Les valeurs continuent donc et elles sont énergétiques ; ces valeurs continuent dans l'Espace Psychologique ; ces mêmes valeurs constituent l'Ego, le Moi, le moi-même, le soi-même.

Un Organisme Physique peut être détruit, mais ce que nous ne pourrions pas détruire seraient les Valeurs Énergétiques : ce qui continue au-delà de la mort, ce sont ces valeurs.

Chacun de nous est un Point Mathématique dans l'espace qui vient servir de véhicule à une somme déterminée de valeurs. Avant que les valeurs ne se réincorporent, indubitablement, elles continuent dans l'Espace Psychologique ; ce sont des Valeurs Energétiques qui s'attirent et se repoussent en accord avec la Loi du Magnétisme Universel.

En tout cas les valeurs qu'on a eues (ou que le mort a eues, ou que la personne a eues dans sa vie et qui, ensuite, est morte) continuent dans l'Espace Psychologique et se réincorporent plus tard dans un nouvel organisme. Elles alimentent de nouvelles cellules avec leurs perceptions et leurs sensations.

Ainsi, nous qui sommes ici, nous avons vécu, indubitablement, dans un passé ; si nous sommes maintenant vivants, c'est que dans un lointain passé, probablement dans un siècle précédent, nous avons aussi été vivants.

Personne ne peut se souvenir de ses existences passées, si, auparavant, on n'a pas éveillé la Conscience ; en éveillant la Conscience, nous arrivons à constater le fait concret que ce n'est pas la première fois que nous existons, que nous existions déjà dans le passé et à des époques passées et aussi dans des temps anciens.

Quand on retourne, quand on revient dans le monde, on oublie naturellement l'Existence Passée, mais cela ne signifie pas que nous n'ayons pas eu une existence passée.

Quand nous retournons, quand nous revenons, une autre Loi, que l'on appelle « Karma », entre en action c'est-à-dire que nous répétons à nouveau notre propre vie, telle qu'elle advint, avec notre ancienne Personnalité. Nous rapportons le même film de notre existence passée et nous le projetons de nouveau sur l'écran de ce monde.

La même Loi de Karma fait que nous devons répéter les mêmes comédies, les mêmes drames, les mêmes tragédies du passé.

Pensez à votre vie actuelle, rappelez-vous quand vous êtes nés, votre vie pendant votre enfance, votre vie pendant votre jeunesse, votre vie pendant votre adolescence, votre vieillesse, etc., croyez-vous que ce soit très agréable de la répéter de nouveau exactement de la même façon ? Je crois que non, ce n'est pas agréable ; et, cependant, nous devons la répéter en accord avec la Loi de Karma.

Tout ce que nous faisons maintenant, nous l'avons déjà fait dans notre existence passée et tout ce que nous avons fait dans l'existence passée, nous l'avons fait aussi dans celle d'avant.

C'est ainsi que chacun naît avec un Destin et ce destin est formé par la Loi de Karma. Dire que la Loi de Karma se fonde précisément sur la Loi du Retour est un fait : nous revenons tous pour répéter nos actes passés ; le destin est la répétition même de nos actes passés. La répétition de nos actes passés constitue la mécanique de notre propre destin.

Pourquoi amener ce paragraphe sur l’énergie par l’intermédiaire du Destin ?

Simplement, parce que la Thérapie commence par le nettoyage de notre Karma.

Si l’on prend en compte que nos existences passées ont un effet sur notre vie actuelle, aussi bien dans nos qualités énergétiques de vie que dans nos faiblesses créatrices de maux et de maladies. Nous pouvons envisager la possibilité de guérison de certains de ces maux par l’évolution de notre taux vibratoire. Nous pouvons même supposer que la disparition de ces maux et de ces maladies nous amèneront vers notre propre évolution.

Il faut savoir que chacun de nos organes ont une vibration et une longueur d’onde spécifique. En plus chaque émotion et chaque pensée à une relation avec un organe. Lors de nos vies antérieures nos actes, nos pensées, nos émotions ont eues des répercutions sur nos organes et ont affaiblis ceux-ci dans cette vie, d’où certaines maladies prédestinés pour certains d’entre nous. Les violences, les haines, les colères ont eues des incidences sur les vibrations de notre foie et de notre estomac. Les émotions fortes, les dépressions ont eues des incidences sur notre rate. Les échecs, les obstacles insurmontables, les peurs ont eues des incidences sur notre plexus solaire et sur tous les organes qui si rattachent. Etc…

À l'intérieur de chacun de nous, il y a des valeurs qui ont appartenu à un quelconque personnage du passé. Il se peut que ce personnage ait été un génie ou un homme médiocre, mais ces valeurs sont exclusivement celles de la Nature et nous les avons. Si elles ont appartenu, par exemple, à un charpentier ou à un médecin ou à un artisan ou à un astronome, elles devront évidemment se manifester tôt ou tard dans notre personnalité humaine. En tout cas, je veux que vous compreniez qu'au moment de mourir, ces valeurs continuent ; je veux que vous compreniez que ces valeurs reviennent, qu'elles se réincorporent dans un nouvel organisme.

Nous sommes ici présents, mais les valeurs énergétiques ne se voient pas beaucoup.

Il est indiscutable qu'elles ont appartenu à une autre personne du passé ; elles vivent toutes en nous depuis un certain temps et si nous voulons savoir quelque chose sur ces valeurs, c'est-à-dire sur notre propre vie, nous devons passer indubitablement par beaucoup de changements et nous auto-connaître...

Donc, le corps est une énergie déterminée et déterminative ; déterminée par d'anciennes modalités ou ondulations et déterminative de nouvelles ondulations...

Le Moi est un nœud dans le libre flux de l'énergie cosmique, un nœud qu'il faut dénouer. Le Moi en lui-même n'est pas quelque chose d'exclusivement homogène ; je veux dire, de manière emphatique, qu'il est hétérogène.

Une machine organique est très intéressante, c'est pourquoi cela vaut la peine de la connaître. Le corps humain, en lui-même et par lui-même, à sa biologie, son anatomie, sa pathologie, etc., et chaque zone du cerveau a, indubitablement, beaucoup de pouvoirs vitaux en réserve.

Il y a trois cerveaux que nous ne pouvons pas nier : premièrement, le cerveau intellectuel, deuxièmement, le cerveau émotionnel et, troisièmement, le cerveau moteur.

Il existe des valeurs énergétiques dans le cerveau intellectuel (les valeurs que la Nature a mises dans le cerveau intellectuel). Par exemple, les criminels possèdent des valeurs intellectuelles médiocres, et quand nous avons un développement magnifique, il n'y a pas de doute qu'alors s'expriment à travers nous, à travers notre propre cerveau intellectuel, des valeurs géniales, ces valeurs sont celles de la Nature.

Le cerveau émotionnel s'avère aussi très important. Le cerveau émotionnel est situé dans le cœur et les centres spécifiques nerveux du système grand sympathique, ainsi que dans le plexus solaire. Les valeurs émotionnelles s'avèrent d'une grande importance pour notre vie. Si les valeurs émotionnelles n'existaient pas, nous ne nous enthousiasmerions pas pour une idée, nous ne nous réjouirions pas sur un terrain de sport, et la vie se déroulerait sans les différents facteurs qu'on imagine, avec une indifférence épouvantable.

Si nous existions sans valeurs émotionnelles, même dans l'art, par exemple, s'il apparaissait sur scène un pianiste ou n'importe quel chanteur célèbre, si nous n'avions pas de valeurs émotionnelles, nous ne ressentirions vraiment, en réalité, aucun intérêt ; ou nous resterions complètement indifférents parmi le public, nous n'applaudirions pas les artistes, le spectacle ne nous réjouirait pas...

Les humains qui ont épuisé les valeurs vitales de leur cerveau émotionnel souffrent de palpitations et de troubles nerveux, c'est-à-dire qu'ils ont tendance à souffrir du cœur ; c'est pourquoi ils ont tôt ou tard une maladie de cœur. L'infarctus apparaît beaucoup chez les fanatiques du sport et chez les artistes, chez les émotifs et les sentimentaux qui ont épuisé les valeurs du cerveau émotionnel.

Le cerveau moteur, situé dans la partie supérieure de l'épine dorsale, est aussi très intéressant pour nous. Les valeurs qui sont situées dans ce cerveau nous permettent de marcher, de nous déplacer, d'aller ici et là dans différentes directions : de jouer au base-ball, au basket-ball, de faire de la gymnastique, etc. Si nous n'avions pas de valeurs dans le cerveau moteur, les sports ne nous intéresseraient pratiquement pas, ni les promenades, ni les excursions, ni rien qui serait en rapport avec le mouvement.

Si nous abusons du cerveau moteur, tôt ou tard ce cerveau mourra et nous aurons alors évidemment des maladies comme l'embolie cérébrale, la maladie de Parkinson ou la maladie d’Alzheimer, etc…

Donc, les trois cerveaux sont vraiment très importants. Maintenant, si nous essayons d'apprendre des sports de façon abusive, les valeurs du cerveau moteur vont évidemment s'épuiser de manière définitive. Et si, dans le gymnase, nous considérons que le cerveau émotionnel et le cerveau moteur sont quelque chose auquel nous devons être reliés à toute heure (en donnant des coups, en gesticulant, en criant, en discutant, etc.), il arrive, naturellement, un moment donné où les valeurs du cerveau moteur sont épuisées et, dans ces conditions, un tel cerveau doit mourir.

Indiscutablement, nous sommes remplis de multiples défauts : colère, convoitise, luxure, orgueil, envie, paresse, gourmandise, etc. Tous ces défauts dans nos vies antérieures et aujourd’hui sont créateurs des multiples maux et maladies de cette Terre ; et dans les prochains paragraphes, j’essaierai de démontrer la guérison par le Magnétisme, par la canalisation et la transmission d’ondes magnétiques.

Structure de la Lumière

Dans un précédent article j’ai parlé du ‘Flux Energétique Divin’ qui partant d’un point central de la création ‘du Créateur’ se multiplie à travers le cosmos jusqu’aux points les plus reculés de l’Univers. Nous pourrions appeler ce ‘Flux Energétique’ ‘Lumière’, puisque tel est la résultante de la création dans notre Univers.

La Lumière se compose de toutes les couleurs. L'arc en ciel est en réalité la décomposition de la lumière blanche par des gouttelettes d'eau comme le ferait un prisme.

Les couleurs de l'arc en ciel

Chaque couleur correspond à une radiation électromagnétique de fréquence et de longueur d'onde particulières. Chaque couleur correspond également à ce que je définirais par ‘Vibration’ ou ‘Taux Vibratoire’. Pour simplifier le magnétisme se décompose en :

-        Qualité - Longueur d’onde (dont l’unité est le nanomètre, - 1 nanomètre (symbole nm) est un millionième de mm (10-9m))

-        Intensité – La Vibration correspond à la transformation créée par des déplacements à l’intérieur des molécules. C’est une transformation de la matière dû au passage de la lumière dans les cellules.

-        Puissance - Le Taux Vibratoire (dont l’unité que nous utiliserons est le Bovis) qui correspond à la quantité d’énergie accumulé par la matière et dispensé par celle-ci.

Couleur

 

longueur d'onde

(1nm=10 puissance-9 m)

Fréquence

(1 THz = 10 puissance 12 Hz)

ultra-violet

 

 <400 nm

> 750 

violet

 

 400 à 462 nm

 750

 bleu

 

 462 à 500 nm

650

 vert

 

500 à 577 nm 

600

 jaune

 

577 à 600 nm 

520

orange

 

600 à 625 nm

500

 rouge

 

 625 à 670 nm

533

infra-rouge

 

>670 nm

< 428

Les Couleurs du Cercle chromatique

 couleurs.jpg

Un rayon lumineux, projeté à travers un prisme, décompose la lumière en une palette contenant les 7 couleurs du spectre qui sont :

-        Rouge, orange, jaune, vert, cyan, indigo, bleu.

Il y a 3 Couleurs lumière de base :

-        Rouge, vert et bleu.

Il y a 3 Couleurs de la matière :

-        Jaune, magenta et cyan.

L’hexagramme ci-contre synthétise ces 2 approches en une figure.

Dans notre approche thérapeutique 1é couleurs suffisent pour couvrir tous les champs d’applications :

-        Rouge, vert, bleu, jaune, magenta et cyan

Plus les couleurs intermédiaires :

-        Orange, citron, turquoise, indigo, violet et écarlate.

La Chromothérapie

 chromotherapie.jpg

On peut utiliser une couleur lumineuse pour nourrir le cerveau et une vibration pour nourrir les corps subtils.

Les vibrations des chakras s’échelonnent tout au long du spectre chromatique de 12 couleurs :

-        le blanc et le violet au chakra Coronal

-        le magenta ou grenat à la Base

-        le vert émeraude pour le Cœur et le rose pour l’émotionnel

-        L’or, l’argent et le noir en protection contre les énergies négatives.

Le Taux vibratoire des couleurs calculé en Bovis

 biometrie.jpg

Nous pouvons constater sur le cadran ci-contre la valeur biotique d’un lieu ou d’une personne.

Chaque couleur défini l’état vibratoire d’une personne.

Exemple : une personne étant dans un état vibratoire entre le rouge et l’orange est en danger, au contraire d’une personne se trouvant dans le spirituel en bleu. L’état d’équilibre actuellement se trouvant dans le jaune entre 8000 et 10000 Bovis.

 couleurs-therapeutiques.jpg

Nous voyons dans le cadran ci-contre les couleurs du spectre lumineux, les couleurs électriques sont destructrices et les couleurs magnétiques thérapeutiques.

Selon la couleur elles vont agir sur certaines régions du corps :

-        Tous ce qui est électriques va agresser les organes du corps en relation avec le chakra concerné par la couleur.

-        Au contraire les couleurs magnétiques vont guérir les zones du corps en relation avec les chakras correspondant.

Nous allons voir maintenant les organes en relation avec les chakras.

Lumière et Chakras

 chk-110.jpg

Le Chakra de base et la couleur rouge.

Longueur d’onde en nanomètre entre 625 et 670.

Taux vibratoire en Bovis entre 0 et 3000.

Organes ou zones concernés : Appui physique de corps. Base de l'épine, jambes, os, Pieds, Rectum, Système immunitaire.

 02ch.gif

Le Chakra sacré et la couleur orange.

Longueur d’onde en nanomètre entre 600 et 625.

Taux vibratoire en Bovis entre 3000 et 7000.

Organes ou zones concernés : Organes sexuels. Gros intestin. Vertèbres basses. Bassin. Appendice. Vessie. Région de la Hanche

 3-solar-plexus-chakra.jpg

Le Chakra du Plexus Solaire et la couleur jaune.

Longueur d’onde en nanomètre entre 577 et 600.

Taux vibratoire en Bovis entre 7000 et 9000.

Organes ou zones concernés : Abdomen. Estomac. Foie. Intestins supérieurs. Vésicule biliaire. Reins et pancréas. Glandes surrénales. Rate. Épine moyenne.

 chakra04.gif

Le Chakra du Cœur et la couleur verte.

Longueur d’onde en nanomètre entre 500 et 577.

Taux vibratoire en Bovis entre 9000 et 13000.

Organes ou zones concernés : Cœur et système circulatoire. Poumons. Épaules et bras. Côtes/poitrines. Diaphragme. Glande de thymus.

 vishuddha-1.jpg

Le Chakra de la Gorge et la couleur bleue claire.         

Longueur d’onde en nanomètre entre 480 et 500.

Taux vibratoire en Bovis entre 13000 et 16000.

Organes ou zones concernés : Gorge. Thyroïde. Trachée. Vertèbres du cou. Bouche, dents et gencives. Œsophage. Parathyroïde. Hypothalamus.

 chakra-3eme-oeil.jpg

Le Chakra du 3éme Œil et la couleur bleue foncée.      

Longueur d’onde en nanomètre entre 460 et 480.

Taux vibratoire en Bovis entre 16000 et 18000.

Organes ou zones concernés : Cerveau. Système Nerveux. Yeux, oreilles, nez. Glande Pinéal. Glande pituitaire.

 crownchakra2.jpg

Le Chakra Coronal et la couleur violette.                         

Longueur d’onde en nanomètre entre 400 et 460.

Taux vibratoire en Bovis plus de 18000.

Organes ou zones concernés : Systèmes musculaires et squelettiques. Peau.

En conclusion nous pouvons dire que ce soit : magnétisme, chromothérapie ou vibration, la thérapie dite quantique obéira automatiquement aux lois universelles cosmiques transmise par le ‘Flux Energétique Divin’ ou ‘Lumière’ appelé ‘Magnétisme’. Ce magnétisme pourra simplement être transmis par le canal du guérisseur, et son efficacité sera proportionnelle à la capacité du guérisseur de canalisé les longueurs d’ondes et les vibrations des organes.

Pour cela le guérisseur devra obligatoirement élever ses propres vibrations au-delà des 18000 Bovis et avoir la capacité de visualisation/création afin de canaliser dans son esprit les différentes couleurs, leurs longueurs ondes ainsi que les éléments naturels (minéral, végétal, animal, humain ou Divin) capable d’insufflé les vibrations de guérison.

Thérapie quantique

Naître et renaître

 

 

Date de dernière mise à jour : 03/02/2014