Chamanisme

Le chamanisme ou shamanisme est une pratique centrée sur la médiation entre les êtres humains et les esprits de la surnature (les âmes du gibier, les morts du clan, les âmes des enfants à naître, les âmes des malades à ramener à la vie, etc.). C'est le chaman qui incarne cette fonction, dans le cadre d'une interdépendance étroite avec la communauté qui le reconnaît comme tel.

Le chamanisme, au sens strict (chaman vient étymologiquement de la langue toungouse), prend sa source dans les sociétés traditionnelles sibériennes. Partie de la Sibérie, la pensée chamanique a essaimé de la Baltique à l'Extrême-Orient et a sans doute franchi le détroit de Béring avec les premiers Amérindiens. On observe des pratiques analogues chez de nombreux peuples, à commencer par les Mongols, qui seraient tous originaires de Sibérie, mais aussi au Népal, en Chine, en Corée, au Japon, chez les Indiens d'Amérique du Nord, en Afrique, en Australie et chez les Amérindiens d'Amérique latine.

Habitant actuellement en Equateur nous avons rencontré divers type de chaman, du chaman à l’ancienne (très proche de la nature et des connaissances ancestrales) au chaman moderne (souvent universitaire, ou ayant fait des études de médecine).

La culture chamanique Amérindienne.

Le chaman amérindien va travailler avec la nature environnante, c’est-à-dire :

-        Les plantes, les arbres, la terre.

-        Les eaux, les rivières, les lagons, les cascades.

-        Les vents, l’air, le son de la nature.

-        Le feu pour les rituels, pour les fêtes.

 nouvel-an-aymara-10.jpg

nouvel-an-aymara-14.jpg


Le jour du Nouvel An (ici chez les Aymara), le 21 juin, jour du solstice d’hiver (en Amérique Australe).

Au lever du jour, la communauté va se réunir dans un lieu sacré, et au levée du soleil va communier avec la nature.

Le chaman  va faire des offrandes à la nature, à l’univers pour de bonnes récoltes à venir. Les offrandes de toute la communauté seront réunis (voir photo jointe) sous 2 formes, féminine et masculine. Puis le tout sera emballé dans une couverture.

Le chaman va toucher ou frapper  chacun des participants au corps ou la tête pour libérée les énergies négatives.

Puis les offrandes seront offertes aux flammes d’un feu purificateur.

Ce rituel est un hommage au soleil, à la lune, à la nature, aux esprits, en remerciement de la récolte passée et de la récolte à venir.

Dans ce type de rituel, on apprend à libérer les esprits ou entités qui permettent une circulation énergétique afin de rétablir l’harmonie avec l’essence réelle de la nature et des éléments. Cette approche est similaire à certaines pratiques chrétiennes ou d’autres religions pour bénir les récoltes. Dans le monde Amérindien, la Terre féminine est appelée «PachaMama» et est reliée à la Lune. Le Soleil « SOL » le feu masculin, la force.

 L’intuition dans le monde chamanique.

imagescacuqzf1.jpg

L’intuition permet d’accéder à un univers merveilleux où la sagesse intelligente est là pour nous aider à donner un sens à la vie. Mais avant de lui faire confiance, il est important d’être aux aguets. N’hésitez jamais à confronter les messages intuitifs que vous recevez afin de vous assurer de la sagesse qui l’anime. Confrontez les perceptions intuitives que vous captez avec la réalité terrestre. C’est bien beau de faire confiance à un univers subtil mais il faut se rappeler que nous vivons dans une réalité physique.

L’intuition est souvent perçue comme une réalité extraordinaire qu’il ne faut pas questionner. Je crois qu’il est dangereux de donner un statut privilégié aux perceptions intuitives. Je compare souvent l’intuition avec l’amitié. Lorsqu’un ami s’exprime et que l’on ne comprend pas ce qu’il veut dire, on n’hésite pas à lui demander des précisions.

Il faut faire exactement la même chose avec l’intuition. Si jamais l’intuition ne démontre pas qu’elle possède une sagesse dans le message qu’elle donne, alors il faut se méfier. Demandez des précisions et demeurez critique tant que l’intuition n’a pas pu démontrer qu’elle était dotée de sagesse.
Lors de stages chamaniques je constatais que l’enseignant misait sur l’expérimentation sans jamais expliquer les mécanismes permettant de reproduire ce que l’on découvrait. Il se développait une forme de dépendance envers le chaman car il n’y avait pas de réel dévoilement du savoir.
L’intérêt  d’une formation est de dévoiler l’enseignement en démystifiant le plus possible la technique. Écoute dans le sens d’être réceptif à son corps et à ce qui se passe en lui. Imaginaire pour mettre en évidence que notre moyen de communiquer avec soi-même et une autre personne reposent sur des images, sensations et voix imaginaires que l’on peut percevoir comme si on était en train de rêver.

C’est ainsi que nous proposons un enseignement visant le développement des habiletés intuitives telles que la clairvoyance et la médiumnité. Nous avons choisi de proposer le développement de certains outils à des fins personnelles ou encore dans un cadre thérapeutique où le thérapeute s’apparente à un coach de vie capable de conseiller et de guider un individu. Nous combinons les habiletés intuitives avec des techniques de soins qui s’inspirent de la pratique chamanique et des guérisseurs telles que la perte de l’âme et l’extraction.

-        Les soins doivent être effectués dans un état d’écoute permettant de décoder les transformations énergétiques, psychiques et spirituelles qui se font lors d’un soin.

-        Les soins que nous proposons s’apparentent à un travail psychocorporel visant à rétablir la relation entre le cerveau et le corps.

-        Nous avons la conviction  qu’il est possible d’aborder ces sujets en les actualisant dans un langage moderne.

-        Le chamanisme est un enseignement que l’être humain refuse d’accueillir car il lui rappelle qu’il est géré par une force plus grande que la sienne.

-        Notre but est de mettre à la portée de tout le monde la connaissance des énergies universelles de l’Univers.

L’Imaginaire.

 4-saisons.jpg

Le terme imaginaire est utilisé pour enlever de l’importance au monde imaginaire. Il faut rappeler que l’imaginaire est le support permettant à chacun d’entre nous de voyager à l’intérieur de soi pour accéder à notre vérité intérieure. Historiquement, l’imaginaire a toujours été contrôlé pour éviter que l’être humain s’individualise. Au Moyen Âge, des femmes ont été brûlées car elles se disaient en contact avec l’énergie de la nature. Pourquoi cela dérangeait tant ?

Tout simplement parce que le pouvoir religieux de l’époque souhaitait dominer l’imaginaire des êtres humains en leur imposant leurs Dieux.

Plus récemment, le grand réseau internet joue un rôle similaire où la communication vide de sens est optimisée afin de contrôler notre imaginaire. Il y a un bruit de fond important qui empêche l’être humain de faire confiance à son imaginaire et prendre le temps de s’écouter et d’écouter cette sagesse intelligente qui anime toute chose.

Nous vivons dans une société où le patient a souvent une position irresponsable dans lequel on lui enlève toujours quelque chose pour le libérer. L’enseignement chamanique repose sur l’idée que les divers problèmes de santé physique et psychologique sont attribuables à la présence d’entités. La thérapie consistait à enlever ces entités du corps de la personne dans le besoin. J’ai constaté que si on ne rend pas conscient notre partenaire, il demeure programmé dans des croyances pouvant empêcher un processus de guérison. C’est pourquoi nous avons une approche où le décodage intuitif permet d’identifier ce qui anime la personne dans le besoin. Il est ainsi possible de la soigner en lui expliquant ce qui se passe en elle. En faisant cela, on facilite la réorganisation permettant la guérison. Avec le temps, j’ai compris que ces pseudo-entités sont des énergies psychiques pouvant appartenir à notre histoire personnelle ou encore à l’histoire de nos ancêtres ou encore à l’inconscient collectif humain. Ces énergies ont toujours une raison d’être permettant à l’être humain de s’approprier quelque chose qu’il avait perdu dans son histoire personnelle. Ces énergies ne sont pas bonnes ou mauvaises mais simplement des mémoires en souffrance La déprogrammation permet de libérer la mémoire de sa programmation et ainsi favoriser un équilibre énergétique.

Notre approche est : pour guérir une personne la meilleure solution est de lui apprendre :

-        Ce quel est.

-        La constitution de son système énergétique.

-        Les bases d’un auto-soin par le Reiki ou tout autre système de soin.

-        La constitution de notre Univers et notre rôle dans celui-ci.

L’énergie mémorielle.

L’énergie mémorielle est une énergie qui se manifeste en soi. La connaissance de soi implique que la personne parvienne à identifier son matériel psychique afin de mieux comprendre son fonctionnement. Il est vrai que si elle n’est pas harmonie avec l’individu, elle devient une énergie programmée et active qui va amener à regarder sa vie avec un regard subjectif. Le développement de l’intuition sans esprit critique peut assurément entraîner de fausses intuitions, d’où l’importance de rester les deux pieds sur terre. Cette énergie peut évidemment se manifester dans les rêves. Plusieurs psychanalystes de renoms ont reconnu que le travail sur les rêves permettait de déceler l’inconscient.

 La mémoire cellulaire anime le corps physique, l’énergie vitale, la dimension psychique. Un individu qui souhaite communiquer avec son âme doit parvenir à connaître son histoire personnelle, l’histoire de ces ancêtres et l’histoire de l’humanité avec lequel il résonne. Cette démarche lui permet de se déprogrammer de son histoire personnelle et celle de l’humanité pour enfin accéder à la véritable connaissance permettant une relation plus directe avec son âme.
La première démarche de nos stages est de comprendre la problématique. Les personnes qui souhaitent comprendre sont certainement une clientèle qui va apprécier cette démarche. Typiquement, une personne qui consulte ressent une confirmation de ce qu’elle ressent ce qui contribue à donner de l’importance à son envie de répondre à son ressenti. Les personnes qui ont déjà une réceptivité à leur monde intérieur seront plus réceptives et elles auront de meilleurs résultats.
Les thérapeutes ayant déjà une certaine ouverture au monde imaginaire et qui ont une compassion naturelle vers l’autre ont deux éléments essentiels qui devraient favoriser le développement de leurs habiletés intuitives et psycho-énergétiques. Il est par contre possible de développer ces habiletés sans posséder ces qualités.

L’humanité a construit à travers les temps une programmation mémorielle qui peut se lire sans avoir recours à un décodage intuitif. Il est clair que l’être humain se dirige vers une profonde transformation et qu’il devra modifier sa relation avec la terre et les ressources. Il a trop longtemps cru qu’il était le maître du monde et c’est pourquoi il refuse l’idée qu’il existe une force plus grande que la sienne.

L’être humain s’est programmé une très grande culpabilité inconsciente car il sait au fond de lui qu’il rejette la sagesse universelle. Il faut donc s’attendre à ce que l’humanité libère cette culpabilité. Elle pourrait par exemple canaliser cette culpabilité dans un sauveur qui aurait le pouvoir de libérer l’humanité de sa punition. Cette puissante énergie de culpabilité qui se trouvait enfouie dans l’imaginaire humain va se libérer plus fortement lorsque la planète terre va tenter de remettre de l’ordre dans la nature. Plus il y aura des événements inquiétants sur la planète terre et plus l’inconscient humain cherchera aura tendance à investir vers une solution miraculeuse.

Intuition et thérapie quantique

Nous vivons collectivement dans une époque où la communication par l’utilisation des portables et l’internet transforme profondément notre vision du monde. Nous avons créé un véritable réseau permettant à chacun de nous de communiquer avec le monde entier. Cette révolution de la communication change notre perception de la réalité et il n’est pas étonnant que le modèle de la physique quantique soit de plus en plus reconnu.

therapie.jpg

La physique quantique propose que l’être humain soit un système ouvert qui serait en étroite relation avec son environnement cosmo-tellurique. Notre corps physique ne se composerait pas uniquement de matière mais aussi d’une énergie qui serait en échange continu avec son environnement. Et si l’intuition permettait de communiquer avec l’être humain d’une manière semblable à la nouvelle technologie de communication qu’est l’internet ?

Laissez-moi vous présenter comment la physique quantique explique les phénomènes intuitif et énergétique que l’on retrouve dans le processus de guérison. Découvrez comment cette affirmation prend sens lorsque l’on tient compte des découvertes récentes de la physique quantique.

Les Archives Akashiques.

 Les physiciens Régis Dutheil et Bohm et plusieurs autres postulent l’idée qu’il existe un univers parallèle au nôtre dans lequel les particules vont plus vite que la lumière. Il faut savoir que les yeux physiques ne peuvent apercevoir des particules allant plus vite que la lumière. Ils émettent l’hypothèse que dans cet univers s’accumule sans cesse l’information et qu’il n’existerait pas d’espace-temps. Ceci signifie que dans cet univers, il est possible d’accéder à toutes les informations et de voyager simultanément dans le passé, présent et futur.

Il est intéressant de constater que l’intuitif expérimente un voyage semblable lorsqu’il se met en relation avec son champ d’énergie ou celui d’une personne. Dans le champ d’énergie s’accumule les expériences passées, présentes et futures d’un individu. L’intuitif peut ainsi voyager dans le passé pour comprendre les blessures de l’enfance ou encore retrouver des mémoires provenant d’autres vies. Il peut également interagir avec ces mémoires pour les harmoniser et amener un changement de perception en lui ou chez la personne soignée.

 into-the-cosmos-tmb.jpg

En modifiant cette perception, il se permet d’accéder à des potentiels futurs qui ne pourraient exister sans ce travail d’harmonisation. C’est comme si dans cet univers, l’intuitif pouvait mettre de l’ordre dans son propre regard ou encore dans celui de la personne aidée.

Ceci signifie que l’être humain est en constant mouvement et que rien n’est figé. Cette idée remet en question l’idée du karma qui affirme que nous venons sur terre pour libérer certaines expériences de vies passées. Selon le biologiste Rupert Sheldrake, le champ d’énergie d’un individu résonne avec l’histoire de l’humanité toute entière. Selon son propre bagage émotionnel, il va résonner avec des mémoires d’autres vies tant qu’il n’aura pas modifié sa relation avec ce passé. Certaines observations permettent de constater que les mémoires du passé peuvent être modifiés favorisant ainsi des résonances avec d’autres mémoires qui seront plus en harmonie avec la conscience du champ d’énergie.

Ces modifications libèrent la conscience figée et limitée qui résonnait avec une mémoire précise pour créer une voie de transformation. La conscience humaine serait donc en perpétuel mouvement et elle communiquerait avec une somme infinie d’information créant de multiples possibilités. On peut certainement imaginer que chacun de nous est en communication avec une toile d’information nous reliant à la somme de notre histoire et celle de l’humanité. Par un entraînement, il est possible de voyager dans ces univers afin de se dégager des charges émotionnelles permettant de renouer contact avec notre essence profonde.

 

La lumière organise le champ d’énergie

 Le physicien Popp a démontré que dans cette dimension super-lumineuse, les cellules absorbent et réémettent une lumière provenant du soleil. Ce physicien démontre hors de tout doute que l’aura ou champ subtil proviendrait de cet échange biolumineux que l’être effectue avec le soleil. Cet échange biolumineux serait le plus équilibré lorsque les cellules absorbent et réémettent cette lumière avec un minimum d’effort. Ce phénomène se traduit par le déploiement d’un champ subtil équilibré et fort autour de la personne observée. Dès que cet échange s’effectue avec une quelconque tension, il en résulte un champ moins rayonnant. Les cellules concernées ne sont plus en mesure d’absorber et réémettre de la lumière. Il en résulte un rayonnement affaiblit autour du corps physique et les régions concernées présentent des signes de faiblesses.

 merkaba-corps-subtil.jpg

Le corps physique serait donc un véritable corps de lumière emmagasinant celle-ci pour se densifier dans la matière physique. L’ADN dont se compose chacune des cellules serait le site permettant à l’énergie émise par le soleil d’être transformée sous une forme assimilable pour le corps physique. L’intuitif utilise selon moi le support imaginaire pour accéder à cette dimension. Il y aurait un véritable langage permettant d’évaluer les échanges biolumineux entre le soleil et les cellules du corps. L’intuitif peut identifier les régions du corps où la répartition biolumineuses est moindre et préciser son potentiel-santé ou celui qu’une personne possède.

Ceci expliquerait, comment un intuitif peut percevoir la maladie, avant même qu’elle se manifeste. En fait, elle serait déjà inscrite dans le champ énergétique comme une région perturbée qui non soignée entrainerait la maladie. L’intuition serait donc ici un excellent moyen afin de prévenir la maladie. Le soin énergétique pourrait alors être une solution afin de renforcer l’équilibre biolumineux dans le corps.

Il existerait selon William Tiller, des particules encore plus rapides qui créeraient d’autres dimensions encore plus subtiles. Ces dimensions peuvent s’apparenter aux différents corps subtils que l’on retrouve dans la tradition chamanique. On découvre dans ces dimensions, des énergies psychiques appartenant à notre vie personnelle, des mémoires d’autres vies et ainsi de suite. Le champ d’énergie se composerait de plusieurs dimensions subtiles dans lequel il y aurait une somme d’informations distinctes et en même temps faisant partie d’une même réalité. L’intuitif serait capable de se syntoniser à l’une ou l’autre de ces dimensions pour décoder les informations permettant d’évaluer la santé énergétique, psychique et transpersonnelle. L’intuitif pourrait également interagir avec ces informations pour modifier l’équilibre passé-présent-futur favorisant ainsi l’actualisation d’une expression plus élevée de soi.

Les aliments et les remèdes possèdent une qualité énergétique

La physique quantique met en évidence que la qualité des aliments et des remèdes ne se réduisent pas à leurs composantes biochimiques. Par exemple, le physicien Popp a mis en lumière que la qualité d’un aliment serait déterminée par sa quantité lumineuse. Ainsi donc, un aliment se composant d’une qualité biolumineuse importante apporterait un plus grand apport énergétique dans le corps physique. Des aliments qui possèderaient une qualité faible abaisseraient l’apport énergétique du corps, réduisant le potentiel-santé.

Les appareils en thérapie quantique démontrent que l’on peut identifier l’énergie émise par un aliment ou encore un remède par simple résonance. Il est ainsi possible d’identifier le remède ou l’aliment le plus adéquat pour équilibrer un organisme avant même la prise de celui-ci. La thérapie quantique va encore plus loin en reproduisant la qualité énergétique d’un remède. Il est alors possible de transmettre l’énergie d’un remède afin de soigner la personne soignée.

 Encore là, l’intuitif peut effectuer un travail similaire. Il peut percevoir la qualité énergétique de tous les organismes vivants (aliments, remèdes, individus, pierres, animaux, etc.). L’intuitif peut évaluer la qualité énergétique d’un remède ou d’un aliment avant même la prise de celui-ci. Il peut aussi transférer l’énergie du remède vers un partenaire. L’intuitif est en quelque sorte un réel appareil de thérapie quantique capable de capter et transmettre des signaux électromagnétiques.

Le cerveau fonctionne comme un hologramme

La recherche sur le cerveau permet d’émettre l’idée qu’il fonctionne comme un hologramme. C’est-à-dire que les synapses pourraient enregistrer un nombre virtuel et infini d’images qui se déploieraient à travers tout le cerveau. Les synapses produiraient des effets quantiques permettant de créer tous les états psychiques possibles sous une forme virtuelle. Il en résulterait la conscience qui ne serait pas localisée dans le cerveau mais un produit de cet effet quantique. Cette conscience intelligence serait en interaction avec une multitude d’états virtuels et elle sélectionnerait certains d’entre eux pour les concrétiser dans la matière.

cerveau.jpg

Le cerveau aurait ici un rôle dynamique permettant de passer d’un état virtuel à la matérialisation des choses et événements. On peut ainsi imaginer qu’un individu s’auto-observe en créant un réseau d’interactions positives (optimisme, joie, indulgence, amour, etc.) ou négatives (haine, doute, culpabilité, etc.) en constant changement selon la conscience et le corps. Ces états virtuels oscillent entre la santé et la maladie jusqu’au moment où le cerveau actualise l’un ou l’autre de ces états. Selon moi, ces états virtuels sont gérés par des auto-résonances et résonances avec son entourage qui font que certaines énergies virtuelles deviennent plus conscientes que d’autre.

L’intuitif perçoit les états virtuels dans le champ d’énergie. Il peut identifier l’ensemble des états virtuels représentant le passé, présent et futur animant le champ d’énergie. En décodant la dimension psychique dans le champ d’énergie, il peut percevoir le potentiel de réalisation des états virtuels avant qu’ils se soient manifestés dans le plan terrestre. L’intuitif qui prédit l’avenir aurait donc la capacité d’identifier les états virtuels qui sont les plus susceptibles de se réaliser dans la matière.

Ce processus s’effectuerait selon un phénomène de résonance qui favoriserait donc sa concrétisation. Il est possible de croire que le futur se concrétise selon l’habileté du cerveau à résonner avec des états virtuels plutôt que d’autres. Le travail personnel sur soi et la thérapie pourraient aider un individu à devenir conscient des états virtuels avec lequel il interagit et ainsi favoriser la concrétisation d’états favorable.

L’intention permet de transférer de l’information

pensee.jpg

Le docteur Laskow et plusieurs autres ont démontré qu’il était possible par l’utilisation d’une pensée bienveillante ou encore par la prière de favoriser la croissance d’une plante, de soulager et de favoriser la guérison. Le soin à distance serait tout aussi efficace, ce qui n’est pas surprenant sachant que l’espace-temps n’existe pas dans l’univers superlumineux. L’intention serait en quelque sorte une forme d’énergie pouvant influencer la vie et ce même à distance.

L’intuitif serait donc en mesure de se connecter avec son propre champ ou celui d’un partenaire afin de transmettre de l’énergie avec l’intention de soigner. Il se syntonise alors à sa qualité biolumineuse pour effectuer ce transfert. Il peut ainsi équilibrer les cellules et les structures conductrices qui animent le corps physique. Le transfert d’énergie apporte de nombreux bienfaits et favorise la guérison et cela indépendamment qu’il y ait de la distance ou pas.

Mais ce n’est pas tout ! L’intuitif peut également utiliser le pouvoir de l’intention pour transférer une information qui va colorer l’énergie biolumineuse. L’intuitif va donc transférer une intention visant à reproduire ce qu’il souhaite communiquer à son propre champ ou encore à celui d’un partenaire. L’intuitif pourrait transférer les signaux énergétiques d’un aliment, d’un remède mais aussi d’une émotion, d’une pensée ou encore d’un état spirituel. L’Intérêt ici est d’être attentif aux diverses réactions qui se produisent lorsque le champ d’énergie bénéficie de cette intention. C’est alors que prend forme un véritable langage permettant aux champs subtils de communiquer entre eux afin de créer un équilibre profond. Cette capacité à communiquer élargit notre conscience afin de communiquer avec les multiples possibilités qu’offre la sagesse infinie de l’univers.

Finalement, l’intuitif qui communique ses perceptions de façon positive et constructive utilise la parole pour rendre conscient les potentiels permettant d’être en plus grande harmonie avec soi. La physique quantique met bien en évidence que la façon de se percevoir modifie toute l’organisation du champ d’énergie. Nous créons ce que nous pensons. Par la parole, l’intuitif peut mieux se comprendre et aider la personne aidée à se connecter à des états virtuels qu’il pourrait difficilement reconnaître par lui-même.

Pour conclure, il est important de préciser que l’intuitif doit percevoir son champ d’énergie comme une antenne qu’il doit apprendre à faire vibrer. Pour la faire vibrer, il doit développer sa propre capacité à communiquer avec ses cellules et à s’auto-guérir pour assurer une circulation énergétique optimale. Il devient alors un véritable appareil de mesure et de soin quantique capable d’identifier les énergies perturbées, de communiquer avec elles et de les réharmoniser.

L’intuition de soi est aussi un gage de réussite lorsque l’on effectue une démarche avec un thérapeute car nous pouvons combiner nos habiletés avec le soignant optimisant l’efficacité du soin. L’intuitif entreprend alors un grand voyage dans les dimensions subtiles apprenant à s’harmoniser à la Vie sous toutes ses formes.

La physique quantique élargit notre vision du monde permettant le développement de l’intuition, profitons-en pour en découvrir toute sa richesse


Date de dernière mise à jour : 27/09/2012